cheminees_de_fee_roussillon

la France, ce pays exotique


Notre dernier périple dans le sud de l’Hexagone nous l’a joliment rappelé : l’exotisme est partout, pour celui qui veut bien le voir.

Au Palais Idéal du facteur Cheval

« Que faire en marchant sinon que l’on ne songe. Pour distraire mes pensées,  je construisais en rêve un palais féerique. »

Ce palais est l’oeuvre de toute une vie, entre temple oecuménique et château de sable de luxe. Les influences orientales et mythologiques se mêlent aux citations bibliques, le tout enchevêtré dans un bestiaire fabuleusement naïf. Le facteur bourru a laissé derrière lui un monument unique, ralliant du monde entier les curieux vers le village d’Hauterives, dans la Drôme.

« Cette merveille dont l’auteur peut être fier sera unique dans l’univers. »

Une punchline modeste parmi nombre d’autres, gravées dans le ciment. Cheval a aussi bâti son propre mausolée aux abords du cimetière communal, sans oublier sa « compagne de peine », sa vaillante brouette, nichée à jamais dans une des grottes du palais.

a_coeur_vaillant_palais_idéal

Aller, une dernière pour la route : « A la source de la vie j’ai puisé mon génie. »

Hé oui, le Cheval est génial !


Ca sent le Roussillon

Welcome to French Colorado ! Les ocres de Roussillon (en Vaucluse) ont fait jadis la fortune de la région. Restent les carrières rouges, sculptées par l’homme et par l’érosion, pour nous en mettre plein la vue. Le village assorti, classé parmi les plus beaux de France, surplombe l’ensemble.

ocres_roussillon


Dans les gorges du Verdon

Ces gorges vertigineuses, survolées par une colonie de vautours, étanchent notre soif de grands espaces. Entre randonnée et canoë, tous les points de vue sont à couper le souffle.

vautour_verdon

Magie de la géologie : wikipédia nous apprend que les coraux pullulaient ici à l’ère jurassique ! Ce genre d’infos me fait toujours rêver… * Aujourd’hui le calcaire donne à l’eau ce bleu laiteux fascinant.

mousiers_sainte_marieNous avons logé dans les hauteurs, dans l’irrésistible village de Moustiers-Sainte-Marie, toujours surplombé par sa bonne étoile. (Faute de photo satisfaisante, je vous propose cette gravure chipée sur internet.)

* Le saviez-vous ? Une amie bijoutière m’a appris récemment que même le bassin parisien a connu jadis son lot de coraux.

Sous les pavés… la plage !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s