Sawadee khrap Bangkok


Bangkok en stock

« Ville des anges, grande ville, résidence du Bouddha d’émeraude, ville imprenable du dieu Indra, grande capitale du monde ciselée de neuf pierres précieuses, ville heureuse, généreuse dans l’énorme Palais Royal pareil à la demeure céleste, règne du dieu réincarné, ville dédiée à Indra et construite par Vishnukarn »…

… et bien c’est un peu le sentiment que nous a laissé cette ville 😉
A dire vrai cette description est la signification en Thaï de « Bangkok ».

Cela fait presque un an que nous sommes revenus de Thaïlande et bien que ce blog ait été créé pour notre prochain départ en Amérique latine nous tenions à partager quelques souvenirs avec vous, car ce voyage fut vraiment riche en émotions et découvertes. Ce sera principalement un retour en images pour cause de mémoire défaillante (à l’époque nous n’avions pas en tête de faire un blog et partager nos aventures).

BTS_Bangkok

Le BTS (métro aérien), un bon moyen pour circuler facilement entre les buildings.

Mêlant modernité et tradition, Bangkok est une mégapole de 16 millions d’habitants, impressionnante mais tellement fascinante.
Nous y sommes restés 3 jours à notre arrivée et finalement revenus 3 autres avant notre départ de Thaïlande. Entre visites de temples, de marchés, vie nocturne, balades et autres rencontres avec une population d’une grande gentillesse il y a de quoi être séduit


Balade sur l’eau

Un moyen de transport à prendre absolument si vous allez à Bangkok, qui permet de visiter la ville autrement c’est le bus boat sur les klongs (canaux parcourant la ville).
Par exemple pour rejoindre la maison de Jim Thompson et ses jardins magnifiques.
Arrivés dans l’enceinte de la maison l’ambiance est paisible, loin du tumulte de la ville, on s’y sent bien et on contemple ces jardins luxuriants. Au passage arrêtez-vous prendre un dessert au bar-restaurant, au bord d’un petit bassin rempli de carpes koi, en écoutant le chant des oiseaux qui se baladent dans la végétation…
… le temps s’arrête.


Les marchés, une institution

Il y a beaucoup de marchés à Bangkok et on peut y passer des heures rien que pour l’ambiance. Marché aux fleurs, aux amulettes, antiquités et le fameux « Chatuchak ». Dans ce dernier nous avons passé environ 5 heures car il compte 15000 stands sur plusieurs kilomètres carrés. Autant vous dire qu’on n’a pas tout vu. Vêtements, animaux, antiquités, livres, nourritures, art… on y trouve de tout et pas mal de rien. Il est plaisant de se perdre dans ce dédale de ruelles et de négocier les prix avec les vendeurs (perso je suis pas très bon pour ça). Le plus pratique pour se rendre à Chatuchak est le Skytrain (BTS). Descendez à la station MO CHIT et prenez la sortie n°1.

Le Marché aux fleurs dit « Pak Khlong Talad » quand à lui est un régal pour les sens. De la couleur, des odeurs et des gens qui courent partout. C’est avant tout un marché de gros qui fournit les hôtels, les restaurants, les commerçants et les temples. Le mieux est de s’y rendre à partir de 18h car c’est à ce moment que le lieu commence à prendre vie. Il se situe au sud du temple Wat Pho, en taxi boat c’est l’arrêt Memorial Bridge et en taxi baaa… marché aux fleurs.


Visiter les temples

Il est impossible de rester à Bangkok sans visiter quelques uns de ses temples bouddhistes. Une architecture variée et des décors souvent tape à l’oeil font le charme de ces édifices. La ferveur religieuse et la dévotion des thaïlandais envers les moines sont des moments uniques à vivre. Il est conseillé de visiter le matin car moins de touristes et aussi moins de chaleur. Nous avons eu plaisir à prendre notre temps, observer le va-et-vient des hommes en robes safran, écouter le son des clochettes à vent qui tintent au dessus de nos têtes…

Voici ceux que nous avons visité :

  • Wat Pho, temple du Buddha couché
  • Wat Traimit, le Bouddha d’or
  • Wat Rajaburana, tombé dessus par hasard mais magnifique

Le temple de Wat Pho est également connu pour son école de massage, il est aussi le berceau de la médecine traditionnelle thaïlandaise. Donc si vous avez le temps n’hésitez pas à bénéficier de ces bienfaits.


La folie nocturne

Passons tout de suite le côté bar à go-go et autres endroits mal fréquentés de la capitale.
Bangkok regorge de lieux pour sortir, manger et danser le soir. Il y a aussi des marchés nocturnes où vous pouvez vous fondre dans la masse et suivre le flot des Thaï qui se baladent entre stand de nourriture ou de babioles.

N’étant pas attiré par les boîtes de nuits et autres endroits bizarres nous avions pris l’habitude de sortir autour de Victory Monument (sur la ligne 1 du BTS). Entre voie de skytrain, passerelle aérienne pour piétons, néons de toutes les couleurs et écrans géants en haut. Stands de rue, marché nocturne et street food en bas, un vrai décor entre passé et futur. A Bangkok il faut absolument manger dans les petites échoppes qui jonchent les trottoirs, un régal pour les papilles et le porte monnaie.

Nous avons quand même passé une soirée à Kao San, le quartier connu pour ses nuits endiablées. Dit « le quartier des backpackers » il fourmille de touristes et on y ressent tout de suite une certaine folie. A quelques mètres de la rue principale je vous conseille un massage des pieds pour quelques baths, bienvenu après une bonne journée de marche. En tout cas après quelques bières on ne s’y est pas attardé car c’est le genre d’endroit pas fait pour nous niveau ambiance (chacun son truc).


Un art ancestral

Pour finir il y a une chose que je voulais voir absolument, une atmosphère que je voulais ressentir; ce sont les combats de boxe Thaï (Muay Thaï). Nous sommes donc allés au Rajadamnoen Stadium qui se trouve sur Rajadamnoen Nok avenue. Les combats ont lieu les lundis, mercredis, jeudis et dimanches. Je vous conseille de prendre des places en milieu de gamme, à 440 baths je crois, situées dans les gradins. Tous les touristes prennent les places assises (et très chères) près du ring mais il n’ont pas vécu la même ambiance que nous. Attention aux personnes qui essaierons de vous vendre des places devant le stadium soit disant à très bon prix, foncez directement au guichet. Normalement il y a un coin des gradins réservé aux étrangers mais nous nous sommes installés près des parieurs avec la population locale, et je dois dire que c’est un vrai spectacle de voir tout ce monde en effervescence, faisant des signes et agitant des liasses de billets.
Au fur et à mesure que le combat avance, la tension monte, que ce soit sur le ring ou dans l’assemblée. Un spectacle unique à vivre que je recommande aux curieux.

Bangkok est une ville à voir, sentir, comprendre…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s